Fédération du Parti socialiste du Haut-Rhin

Fédération du Parti socialiste du Haut-Rhin

Dans l'actualité

COMMUNIQUE DE PRESSE – QUAND LES SENATEURS DE LA MAJORITE ALSACIENNE FONT TOMBER LE MASQUE

Le par

  Les sénateurs ont adopté, ce mardi, une question préalable sur le projet de loi de ratification de la Charte européenne des langues régionales, entraînant automatiquement son rejet. La droite a ainsi étouffé le projet de loi de ratification de la charte européenne des langues régionales et le débat proposé par le Président de la République sur la nécessité de ces dernières dans notre République. Comment désormais ne pas s’interroger sur la sincérité de ces élus alsaciens de droite qui défendent le bilinguisme en Alsace et le rejettent à Paris ? En appliquant les consignes de Nicolas Sarkozy qui refuse la ratification de la charte, et emportés par des calculs politiciens, les sénateurs qui ont enterré

Communiqué de Presse – Organisation du référendum pour l’unité de la Gauche et des écologistes aux élections régionales sur le département du Haut-Rhin.

Le par

  Du 16 au 18 octobre 2015, un référendum est organisé pour l’unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales de décembre prochain. Cette initiative participative est organisée par plusieurs partis politiques - Parti socialiste, Front démocrate, Génération écologie, Union des Démocrates et Ecologistes, Ecologistes ! dans un moment où l’extrême droite se banalise et la droite s’extrêmise.   La question posée pour ce référendum est la suivante:   « Face à la droite et à l’extrême droite, souhaitez-vous l’unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales ? »   Dans cette perspective, la Fédération PS du Haut-Rhin organise ce vote à l’échelle du département. Pour participer à ce scrutin, il y a deux possibilités : -          Un vote

Communiqué de Presse – Stocamine – Publié dans les DNA le 15 Octobre 2015

Le par

    A propos du dossier Stocamine.      Dans le cadre des obligations légales suite au dépôt du projet de fermeture du site de Stocamine présenté par  les MDPA en janvier 2015 le ministère a diligenté un avis de l’Autorité Environnementale. Le projet déposé, suite à la demande de Mme Ségolène ROYAL, porte sur le déstockage de 93% des déchets mercuriels et arséniés soit 13% des 44000 tonnes de déchets très toxiques et sur la prolongation pour une durée illimitée du stockage après confinement par des barrages de bentonite. L’avis  de l’Ae souligne les très nombreuses lacunes du projet

Les derniers contenus multimédias